twitter-white-bluelinkedin-white-bluemail-icon-white-blue

Positions politiques

Sécurité

Le Canada bénéficie de l’un des systèmes de transport maritime les plus importants, les plus sûrs et les plus sécuritaires au monde, et les membres de l’ACT s’engagent à assurer d’abord et avant tout la sécurité des passagers et de l’équipage.
leaf-maple-leaf-outline
En 2018, le Bureau de la sécurité des transports du Canada n’a déclaré aucun accident avec blessures ou décès au Canada.
leaf-maple-leaf-outline
Le Bureau de la sécurité des transports du Canada n’a déclaré que 10 accidents mettant en cause des traversiers en 2018, contre de 12 en 2017 et de 19 en 2016.
leaf-maple-leaf-outline
Les efforts dirigés par l'industrie ont entraîné une diminution d'une année à l'autre du nombre total d'accidents.

La sécurité des passagers, une priorité absolue

Depuis 2010, le secteur des traversiers et Transports Canada essaient de trouver des moyens d’accroître la sécurité des navires.
Les propriétaires de navires ont volontairement développé un système de gestion de la sécurité pour leurs navires basé sur les normes internationales.
Depuis 2004, le Bureau de la sécurité des transports du Canada recommande au ministère des Transports de prendre des mesures pour s’assurer que les petites entreprises de transport de passagers disposent d’un système de gestion de la sécurité.
L’Association canadienne des traversiers (ACT) croit fermement que les règlements sur la gestion de la sécurité devraient être adoptés avant la mise en place de tout autre changement, en particulier un changement qui exigerait l’examen des navires par des parties externes.

Pour en savoir plus sur les règlements et la sécurité dans le secteur des traversiers à passagers, veuillez consulter les sites Web de Transport Canada et du Bureau de la sécurité des transports du Canada..

Pour obtenir la liste des autres liens sur le secteur et la sécurité maritime, cliquez ici.

Main d'oeuvre

Les membres de l’ACT sont responsables de recruter plus de 22 000 personnes, directement et indirectement, tout en offrant un important soutien et de grandes possibilités économiques au sein des collectivités dans lesquelles ils mènent leurs activités. Le secteur des traversiers offre un large éventail de carrières qui nécessitent un bassin de talents diversifiés et comprennent notamment les postes suivants :
leaf-maple-leaf-outline
capitaine
leaf-maple-leaf-outline
ingénieur
leaf-maple-leaf-outline
officier de navigation
leaf-maple-leaf-outline
officier des opérations maritimes
leaf-maple-leaf-outline
membre de l’équipage de pont
leaf-maple-leaf-outline
et plus encore.
Les activités du secteur des traversiers se déroulent à l’échelle du Canada, dans les deux régions côtières, dans toutes les provinces ainsi que dans les régions urbaines, rurales et éloignées. Tenez à l’œil sur notre site d’offres d’emploi pour connaître les Postes vacants partout au Canada auprès de différents membres de l’ACT.
Ferry Mountain Mist

Innovation

L’innovation est au cœur de tous les aspects de nos vies, et le secteur des traversiers n’y fait pas exception. Les membres de l’ACT ont déployé des efforts de manière assidue afin d’intégrer de nouvelles technologies dans l’ensemble de leurs opérations dans le but d’améliorer la sécurité, l’expérience des passagers et les gains d’efficacité ainsi que de réduire les répercussions sur l’environnement. Voici quelques exemples significatifs :
leaf-maple-leaf-outline
Au cours des dernières années, trois importants opérateurs de traversiers ont intégré des navires alimentés par gaz naturel liquéfié à leurs flottes, y compris la Société des Traversiers du Québec (STQ), Seaspan et BC Ferries.
leaf-maple-leaf-outline
La STQ a mis en service le premier traversier hybride électrique, le MS Peter Fraser, en 2013.
leaf-maple-leaf-outline
En janvier 2020, BC Ferries, le plus important opérateur de traversiers en Amérique du Nord, s’est procuré des traversiers hybrides électriques supplémentaires et prévoit exploiter des traversiers entièrement électriques.
leaf-maple-leaf-outline
Les opérateurs de traversiers canadiens prévoient dépenser plus de 1,5 milliard de dollars pour améliorer leurs flottes au cours des cinq prochaines années.

Ce ne sont là que quelques exemples de certaines innovations mises en œuvre à l’échelle du secteur des traversiers par les membres de l’ACT, lesquels contribuent tous au succès du secteur, des collectivités dans lesquelles ils mènent leurs activités et de l’industrie dans son ensemble.

L’ACT continuera de militer en faveur de ses membres et de les soutenir dans le cadre de leur quête continue visant à découvrir et à mettre en œuvre des innovations dans le secteur, lesquelles permettent d’améliorer la sécurité de l’équipage et des passagers, de réduire les répercussions sur l’environnement et d’ajouter de la valeur à leurs activités.

Infrastructure

Les traversiers constituent un élément essentiel de l’infrastructure du Canada, car ils permettent de relier les provinces entre elles dans l’Atlantique, les ports internationaux populaires entre eux dans le Pacifique ainsi que les régions éloignées et les îles au seul lien servant à accéder aux centres majeurs et aux services d’urgence. Les traversiers jouent également un rôle vital dans le soutien aux collectivités autochtones du Canada, comme la Première Nation de Beausoleil et la Première Nation des Chippewas.
Au sein de plusieurs municipalités, dont Toronto, les traversiers font partie du réseau de transport en commun et sont essentiels à l’infrastructure sous-jacente qui dessert la collectivité et l’industrie de la région. Cependant, les traversiers ont été en grande partie exclus d’importants programmes d’infrastructure (dont le Plan Investir dans le Canada, lequel excluait la grande majorité des trajets de traversiers au Canada).
Les programmes d’infrastructure antérieurs ont limité les projets admissibles :
leaf-maple-leaf-outline
au transport de passagers seulement (aucun véhicule);
leaf-maple-leaf-outline
au transport de passagers seulement (aucun véhicule);
Les Canadiens reconnaissent la nécessité des traversiers au Canada, puisqu’ils permettent de relier les collectivités, les familles et les gens. Ces liens vont au-delà des limites d’une ville.

Reconnaissant la diversité du réseau de transport du Canada, l’ACT continuera de demander au gouvernement de modifier les critères des programmes de financement actuels et de faire en sorte que les projets combinant le transport de marchandises et de passagers soient admissibles aux nouveaux programmes de financement.
checkarrow-circle-up